FANDOM


L'Evolution de la mode (Résumé de Conférence)

  • La mode du XIXème siècle suit son cours sur le début du XXème siècle. L’événement qui détermine l'émancipation de la femme dès la première décennie est le débute de l'abandon du corset, événement initié par le couturier Paul Poiret, qui remet à la mode la robe Taille Empire, qui permet aux femmes d'arrêter de porter le corset.
  • Avec la Grande Guerre, les femmes travaillent. Elles prennent alors conscience d'elles-mêmes, elles sont "capables" autant que les hommes, elles mettent des pantalons à cette occasion.
  • A partir de 1919 et pendant les dix années suivantes, les femmes rejettent l'idée de la femme parfaite, de la beauté et du féminin. Ce sont les années folles. Folles, car la femme est heureuse, vit d'optimiste, rêve d'émancipation, d'égalité entre les hommes et les femmes. La "garçonne", nom inspiré du roman éponyme de Victor Marguerite, était le terme utilisé pour parler de ces femmes. Les femmes avaient les cheveux coupés courts, une silhouette tubulaire (en tube), elles n'avaient pas de formes, de hanches, de poitrines, elles cherchaient à effacer les idées reçues de la femme parfaite, plantureuse ou équilibrée. C'était la mode du lesbianisme.
  • Puis, le phénomène du Krach boursier influence négativement la mode, les femmes et les tendances de l'époque. Le chômage s'installe. L'idée de "C'est la faute des autres" répand la Xénophobie, l'étranger est rejeté (le fascisme et l’extrémisme.s'installent).
  • Après le Krach, les gens veulent retourner vers de valeurs traditionnelles qui les réconfortent. C'est le retour au corset, à la femme qui ne travaille pas, mère au foyer, pendant que le mari travaille.
  • Lors de la Seconde Guerre Mondiale, les femmes travaillent (Munitionnettes), mais elles n'ont pas le droit à l'Ambition, elles n'ont pas de choix pour leur futur.
  • En 1940, la mode était de porter des vêtements avec de larges épaulettes. C'était un symbole de pouvoir, de capacité et un message qui renvoyait à l'égalité des hommes et des femmes.
  • Hors, en 1950, les épaules sont basses, c'est un signe distinctif de sexisme ou de non-égalité. Les femmes doivent rester à "leur place", inférieures aux hommes. La femme doit se faire petite, c'est l'époque du Glamour, des guêpières, des Pin-up, de la femme "sensuelle", qui doit faire rêver (Naissance de la Poupée Barbie).
  • Les années 1960 marquent un tournant dans la vie des femmes, de leur émancipation et de la mode qui l'accompagne. C'est une période marquée par la principale influence de la mode, l'Angleterre, et le Swinging London. En 1962, la mini-jupe voit le jour, crée par Mary Quant, anglaise. C'est une grande nouveauté, et, tout d'abord rejetée et méprisée, la mini-jupe s’impose en coutume dans la société, laissant percevoir les genoux des femmes. La première génération de baby-boomers grandit, ils deviennent adolescents, prennent le pas. Si bien qu’en mai 1968, a lieu la Révolte des Etudiants. A partir de cette époque, le corps des femmes n’est plus régenté par la société. Les Hippies font leur apparition.
  • La fin des Trente Glorieuses en 1970 marque l'avènement du mouvement Punk, du "no future" (chômage), caractérisé par un style égalitaire entre les femmes et les hommes (style unisexe).
  • La Working Girl de 1980 démontre la réelle prise de pouvoir qu'exerce les femmes dans le domaine du travail.
  • En 1990, le style Grunge fait son apparition, ainsi que la sexualité agressive, le "Girl Power".

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard